top of page

5 bonnes raisons d'acheter des vêtements d'occasion

Et si demain, vous passiez aux textiles de seconde main ? Je vous présente 5 bonnes raisons d'acheter des vêtements d'occasion.


tringle avec vêtements sur cintre



Peu importe que cela soit pour vous, ou pour vos enfants. D'ailleurs, je pense que c'est avec ces derniers que c'est le plus intéressant : ils grandissent vite, et il faut régulièrement changer leur garde-robe.

Alors cela peut être déroutant de porter les vêtements d'une autre personne, mais je vous assure que cela sera toujours mieux que des vêtements neufs qui sortent de l'usine contenant tous les produits chimiques utilisés à leur fabrication. L'avantage, c'est que le vêtement a été nettoyé plusieurs fois, puis aéré, et du coup, il "est lavé" de beaucoup de ses composants chimiques (je ne dis pas qu'ils sont exempts de produits chimiques mais du moins il en est réduit). Et puis quand vous les recevez, vous les passez en machine.

J'avoue que des fois, j'ai eu un peu de mal avec certains vêtements qui sentent l'adoucissant (je n'en utilise pas du tout), mais l'odeur s'estompe au fil des lavages. Mais cela n'enlève en rien tous les avantages que l'on peut en retirer. Les voici :


  • Faire des économies

Cela semble évident et déjà rien que pour cela, c'est un gros point. En effet, nous trouvons des vêtements encore en parfait état (beaucoup sont très peu portés et mis en vente, ou en don, merci la surconsommation) à des prix vraiment sympa. Il m'est souvent arrivé d'acheter des vêtements neufs (des fois même avec l'étiquette) pour un prix très attractif. Et vous pouvez parfois vous offrir de beaux vêtements de qualité au prix d'un vêtement neuf d'une marque médiocre !


  • Réduire l'impact environnemental

Selon OXFAM :

"- l’industrie textile est le troisième secteur le plus consommateur d’eau dans le monde après la culture du blé et du riz. La production de textile utilise 4% de l’eau potable disponible dans le monde.

-1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre sont émis chaque année par le secteur du textile, ce qui représente jusqu’à 10 % des émissions de gaz à effet de serre mondiaux."


Ces chiffres sont énormes. En achetant du textile de seconde main, on économise les ressources de production d'un produit neuf (eau, utilisation de produits chimiques qui polluent...). Et on prolonge la vie d'un vêtement de quelques mois voir plusieurs années (ce n'est pas rien !!).


  • Réduire les déchets textiles


Quand on ne veut plus d'un vêtement, il existe 4 possibilités : le vendre, le donner à une association (Emmaüs, secours catholique et autre association près de chez vous), le mettre dans un container spécial textile (il y en a partout en France dans chaque ville) où il sera recyclé, ou bien le jeter dans la poubelle. Et c'est justement ce dernier geste que l'on voudrait éviter.


En France, "si 3,7 kg de textiles ont été collectés par personne en 2019, 7,7 kg par personne ont été jetés de leur côté dans la poubelle noire. Cela représente autant de matières brûlées en incinérateur ou enfouies en décharge et à l’origine de pollutions importantes, au lieu d’avoir été réemployées ou partiellement récupérées via des processus de recyclage. "



  • Réaliser un geste solidaire


En achetant d'occasion, c'est refuser de faire travailler des ouvriers/ ouvrières (dont des enfants) qui sont exploités à l'autre bout du monde. Et si vous achetez dans des friperies, des boutiques d'associations, vous contribuez aux emplois de réinsertion et vous permettez de financer des projets de solidarité en direction des populations touchées par les inégalités et la pauvreté.


  • Accomplir un acte contre la surconsommation


Avez vous conscience que quand vous achetez c'est comme mettre un bulletin de vote dans l'urne ?

Si par exemple, tout le monde en France n'achetait plus de fruits exotiques, on n'en trouverait plus dans les magasins. Coluche le disait : Quand on pense qu'il suffirait de ne pas les acheter pour que ça ne se vende plus

C'est la loi de l'offre et la demande (j'ai encore des restes de mes cours d'économie et de commerce) ! En achetant de seconde main, vous refusez la surconsommation (et tous les autres points évoqués plus haut).

Quand vous achetez des produits locaux, éthiques, c'est aussi un message contre les produits qui viennent de l'autre bout du monde. Et vous soutenez l'économie locale et vous permettez à des producteurs, agriculteurs, artisans de vivre de leur métier.



Cet article de blog, n'a pas pour but de vous faire culpabiliser quand vous achetez neuf (je le fais aussi), juste de vous sensibiliser. En prenant en compte tout cela, vous réfléchirez à deux fois avant d'acheter un t-shirt un pantalon ou une robe (est ce que j'en ai vraiment besoin ?). Et vous utiliserez vos achats jusqu'à l'usure ou bien vous lui donnerez une seconde vie en le recyclant, en le donnant ou en le vendant.

Cultivons une consommation responsable et durable pour le textile, mais également pour tout nos pôles de dépenses. C'est bon pour le porte-monnaie, pour la planète (environnement et humains), et pour notre santé (évidemment les produits chimiques ne sont pas fantastiques pour nous non plus).


Cette philosophie s'étend bien évidemment à ma boutique en ligne d'accessoires textile et d'articles zéro déchets



Ces articles pourraient vous intéresser :


12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page