top of page

Mes 6 livres coups de cœur de l'hiver

Je vous présente mes 6 livres coups de cœur de l'hiver. Etant une grande lectrice, je lis beaucoup de livres, et il en ressort toujours des préférences, que je prends plaisir à vous partager.



mes livres coup de coeur

Connaissez-vous les bienfaits de le lecture ? Hier, à la médiathèque, je suis tombée sur un article dans un magazine sur les bienfaits de la lecture. Les voici :

Lire augmente la concentration, améliore la mémoire, réduit les risques de la maladie d'Alzheimer, diminue le stress. Mais aussi, la lecture (régulière) stimule le cerveau, développe la culture générale, enrichit le vocabulaire, facilite l'expression écrite et orale, accroît l'empathie, aide à l'endormissement.

En plus de prendre énormément de plaisir à lire, je prends soin de ma santé. N'est ce pas merveilleux !?!


  • La disparition d'Audrey Wilde d'Eve Chase


Résumé : Dans les années 60, au cœur de la campagne anglaise, quatre sœurs sont confrontées à l'énigme de la disparition de leur cousine.


" Une histoire passionnante : des sœurs, des secrets et un mystère non résolu. " Kate Morton


Lorsque Margot, quinze ans, et ses trois sœurs arrivent au Manoir d'Applecote en juin 1959, elles espèrent passer un été tranquille dans la campagne anglaise. C'est compter sans leur oncle et leur tante, qui ne parviennent pas à se remettre de la disparition de leur fille Audrey, cinq ans auparavant. Alors que les tensions entre les sœurs grandissent suite à la visite de deux beaux voisins, Margot se sent irrépressiblement attirée par le mystère de la disparition de sa cousine. Lorsque que l'été prend une tournure macabre, les sœurs doivent s'unir pour faire un choix cornélien.


Cinquante ans plus tard, Jesse est prête à tout pour que sa famille quitte Londres et leur maison, encore hantée par le souvenir de l'ex-femme décédée de son mari. Le splendide manoir d'Applecote, au cœur de la campagne anglaise, semble être la destination idéale. Mais Jesse se sent de plus en plus isolée dans cette immense demeure, le conflit entre elle et sa belle-fille s'envenime et elle est taraudée par toutes les rumeurs qui courent sur le manoir...


Mon avis : Alors, si comme moi, vous êtes passionné(s) par les vieilles demeures et leurs mystères, ce livre est fait pour vous. C'est un livre que j'ai eu beaucoup de mal à lâcher, comme les livres policiers, où on a envie de connaître le coupable. Car ce livre est constitué comme une enquête. De chapitre en chapitre, nous sommes transportés à deux époques différentes, et chacune des périodes apportera des réponses à cette disparition. Tout en suivant la relation des quatre sœurs qui se transformera cet été là. Puis nous verrons comment cette "maison" et ses mystères influencent la vie de la nouvelle famille qui habite désormais cette demeure.

C'est un livre bien écrit et facile à lire.



  • Les rêveurs d'Isabelle Carré


Résumé : Quand l’enfance a pour décor les années 70, tout semble possible. Mais pour cette famille de rêveurs un peu déglinguée, formidablement touchante, le chemin de la liberté est périlleux. Isabelle Carré dit les couleurs acidulées de l’époque, la découverte du monde compliqué des adultes, leurs douloureuses métamorphoses, la force et la fragilité d’une jeune fille que le théâtre va révéler à elle-même. Une rare grâce d’écriture.


Mon avis : C'est un livre que j'ai trouvé dans une boîte à livre. En temps normal, je ne sais pas si je me serai dirigé vers ce livre, peut-être par préjugé (c'est une actrice écrit un livre autobiographique, j'avais peur de tomber dans le voyeurisme, et c'est pas mon truc. Et au final pas du tout) . Disons que cela a été une opportunité. Je ne sais pas vous, mais j'ai du mal à repartir sans un livre devant une boite à livre (c'est grave docteur ?). En tout cas, je ne le regrette pas. On découvre la vie d'une famille (celle d'Isabelle Carré) composée de personnes cabossées par la vie, qui tentent de se (re)construire malgré les schémas familiaux, les fragilités et les épreuves. C'est autobiographique mais c'est écrit avec pudeur. On se demande si écrire ce livre ne s'apparente pas à une forme de thérapie. Et c'est bizarre mais lire les blessures de la vie d'une personne, cela fait du bien. Cela change des livres ou des histoires de personnes qui vont relativement bien, et pour qui la vie est "facile".



  • Les amants du Lutétia d'Emilie Frèche


Résumé : «Qu’il vous reste de nous notre amour infini de la vie, de sa beauté et de sa légèreté, et que du fin fond de notre sommeil éternel, vous nous entendiez rire encore. Rire, chanter, danser et célébrer la vie. Nous l’avons tant aimée.»


Un matin, un garçon d’étage de l’hôtel Lutetia, découvre un couple d’octogénaires, main dans la main, endormis pour l’éternité.


Ce geste ultime et romantique, cette liberté qu’ils n’ont pas hésité à s’offrir a certes du panache, mais Ezra et Maud ont-ils pensé à leur fille Eléonore qu’ils laissent en proie à l’incompréhension et au chagrin ?


Ont-ils seulement pensé à elle en planifiant leur mort spectaculaire, leur funérailles extravagantes, le legs compliqué de leur maison des Bulles ?


Ultime coup d’éclat d’un couple de publicitaires, vendeurs de rêves, incarnations vibrantes des dernières décennies euphoriques du XXe siècle ou témoignage d’amour maladroit, absurde, tapageur mais d’amour malgré tout ?


C’est drôle, c’est perturbant, c’est bouleversant, et Emilie Frèche signe ici son meilleur roman.


Mon avis : Ce livre a été écrit en s'inspirant de ce fait divers, le reste n'est que fiction. C'est un livre très bien écrit qui nous fait vivre le parcours d'Eléonore, la fille de ce couple de suicidés : son deuil, son incompréhension, sa colère, et son héritage (au premier et second degré) qui sont lourds à porter. J'ai été happée par cette histoire ; comme Eléonore, j'ai traversé toutes ses émotions, puis sa reconstruction petit à petit après ce drame. On suit tout au long de ce livre son cheminement et l'histoire de ce couple, qui je l'avoue, au début me hérissait le poil.


  • La maison des Hollandais d'Ann Patchett


Résumé : Danny Conroy grandit dans une somptueuse demeure en banlieue de Philadelphie. Malgré un père distant et une mère partie sans laisser d'adresse, il peut compter sur l'affection des sa sœur adorée, Maeve, l'intelligence et la drôlerie incarnées. Unis par un amour indéfectible, ils vivent sous l'œil attentif des "Hollandais", les premiers propriétaires de la maison, figés dans les cadres de leurs portraits à l'huile.


Jusqu'au jour où leur père leur présente Andrea, une femme plus intéressée par le faste de la bâtisse que par l'homme qui la possède. Ils ne le savent pas encore, mais pour Maeve et Danny c'est le début de la fin. Et une fois adultes, ils n'auront de cesse de revenir devant la maison des Hollandais se heurter aux vitres d'un passé douloureux.


A travers le destin de ces deux quasi-orphelins, Ann Patchett tisse un roman subtil et pénétrant sur les liens et les lieux de l'enfance-qui nous hantent


Mon avis : Là encore, j'ai été attirée par "la vieille demeure". Mais cette fois-ci pas de secrets ou de disparition, juste des non-dits, comme on en trouve dans beaucoup de familles. On assiste à l'enfance de cette sœur et de ce frère, dépendants l'un de l'autre, dans cette vie de famille un peu bancal Ce qui m'a marqué c'est que toutes leurs décisions quant à leur vie future, tourne autour de cette maison et de ses habitants au détriment parfois de leur bonheur. Ce livre nous amène à cette réflexion : ils auraient pris d'autres décisions, coupés les ponts avec cette maison, auraient ils été plus heureux ?


  • L'autre moitié du monde de Laurine Roux


Résumé : Espagne, années 1930. Des paysans s’éreintent dans les rizières du delta de l’Èbre pour le compte de l’impitoyable Marquise. Parmi eux grandit Toya, gamine ensauvagée qui connaît les parages comme sa poche. Mais le pays gronde, partout la lutte pour l’émancipation sociale fait rage. Jusqu’à gagner ce bout de terre que la Guerre civile s’apprête à faire basculer.


De son écriture habitée par la sensualité de la nature, Laurine Roux nous conte, dans L’Autre Moitié du monde, l’épopée d’une adolescente, d’un pays, d’une époque où l’espoir fou croise les désenchantements les plus féroces. Une histoire d’amour, de haine et de mort.


Mon avis : Je vais commencer par un point négatif mais qui en fait n'en ai pas un, puisque cela montre que j'ai beaucoup aimé ce livre : il était trop court, j'aurais eu envie que l'histoire dure plus longtemps, avoir plus de détails... En effet, c'est un livre que j'ai lu en deux jours. Il est bien écrit et se lit très rapidement. J'avoue que c'est un point d'histoire que je connaissais très peu (l'Espagne des années 30), et j'ai donc apprécié d'en apprendre un peu plus. Je me suis attachée à tous ces personnages, qui ensemble, se sont battus pour un avenir meilleur, plus égalitaire (Que les puissants ne soient pas toujours les plus riches !) Très inspirant.


  • Le château solitaire dans le miroir de Tsujimura Mizuki


Résumé : Un beau jour, le miroir dans la chambre de Kokoro se met à scintiller. À peine la jeune fille l’a-t-elle effleuré qu’elle se retrouve dans un formidable château digne d’un conte de fées. Là, une mystérieuse fillette affublée d’un masque de loup lui expose la raison de sa présence : elle dispose d’une année pour accomplir une quête fantastique qui lui permettra de réaliser un seul et unique souhait. Seulement Kokoro n’est pas seule : six autres adolescents ont le même objectif qu’elle.


LE roman japonais phénomène, enfin traduit en France


« Le Château solitaire dans le miroir » connaît un succès fou au Japon, avec plus d’un million d’exemplaires vendus. Il a remporté plusieurs distinctions, dont le prestigieux Japan Bookseller’s Award.


Un roman fantastico-social


En plus de transporter ses héros dans un univers digne d' »Alice au pays des merveilles », Mizuki Tsujimura aborde la thématique très actuelle de la phobie scolaire, le tout avec un sens du rythme qui fait de ce roman un véritable page-turner !


Mon avis : Je l'avoue, j'ai découvert en premier le film d'animation, que j'ai vu avec ma fille au cinéma. Le film m'a tellement plu que j'ai eu envie de lire ce livre. Je n'ai pas été déçue. C'est une belle histoire fantastique, mais qui traite d'un sujet moins glorieux : le harcèlement scolaire. Nous découvrons le parcours de jeunes adolescents sortis du cursus scolaire à cause de ce fléau, et à travers eux, le comportement des adultes qui les entourent. Certains prennent la pleine mesure du harcèlement, d'autres le minimisent, ou ne le comprennent pas. Je trouve que c'est un bon livre qui amène à la réflexion, autant pour les adultes que pour les enfants. A glisser dans toutes les mains (à partir de 12-13ans je dirai)





Actuellement, je suis en train de finir la lecture de L'orpheline de Foundling de Stacey Halls. Ce livre me plaît bien, mais cela ne sera pas un coup de cœur que je vous présenterai.


Voici la liste des livres que je vais lire prochainement, empruntés à la médiathèque ou bien, en stock dans ma bibliothèque :

  • Gabrielle Filteau-Chiba, Bivouac (j'ai lu ces précédents livres que j'ai beaucoup aimé, et qui suivent les mêmes personnages. Cela traite de protection de l'environnement, activisme écologique, ...)

  • Kate Morton, Les ombres d'Adelaïde Hills (encore une histoire de vieille maison et de secrets de famille...et de meurtre. Je vous ai prévenu que j'adorais ça !)

  • Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (un classique que j'ai très envie de découvrir, même si je connais à peu près l'histoire)

  • Kate Atkinson, Parti tôt, pris mon chien (un livre que j'ai trouvé dans une boîte à livre. Je connaissais l'auteur pour avoir lu, Dans les coulisses du musée, que j'avais beaucoup aimé.)

  • Arthur Conan Doyle, Sherlock Holmes (comme beaucoup je connais les aventures de Sherlock Holmes via le dessin animé ou les films) mais cela fait longtemps que j'avais envie de lire ces livres.

  • David Foenkinos, Numéro deux (j'en ai entendu parler en bien, et je l'ai trouvé à ma médiathèque)


Peut-être découvrirez vous un de ces livres dans mes prochains coups de cœur...(pour le savoir vous pouvez vous abonnez à mon blog.)


Si vous avez envie de dénicher d'autres titres de livres que je recommande, ces articles de blog devraient vous plaire :


Parce que la lecture n'est pas ma seule passion, il y a aussi la couture, découvrez mes créations d'accessoires textiles, et mes articles zéro déchet sur ma boutique.


Et vous quelle sera votre prochaine lecture ?



16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page