Comment éviter le jetable en cuisine

Vous avez envie de diminuer votre poubelle de cuisine, mais vous ne savez pas comment faire ?

Je vous montre dans cet article comment vous débarrasser (ou du moins limiter l'utilisation) de l'essuie tout en papier, des serviettes jetables, du film étirable et du papier aluminium. Je vous propose de meilleures solutions pour votre santé, pour l'environnement, plus économique dans la durée, et surtout simple à mettre en place et à utiliser.




  • L'essuie-tout en papier

Rien de plus simple que de récupérer des vieux torchons ou draps à découper en morceaux, ou de vieux chiffons pour essuyer vos petits accidents domestiques. J'en ai tout un tas dans le placard de ma cuisine, réalisés avec des torchons troués, les anciens bavoirs de mes enfants, un vieux drap déchiré... Et après utilisation, ça part en machine.

Je n'ai plus du tout de sopalin chez moi depuis de nombreuses années, il est vrai qu'il faut un temps d'adaptation, mais au final c'est simple à mettre en place, il suffit juste d'être bien organisé et de les avoir à porter de main.

Pour les fritures, j'ai plusieurs morceaux de tissu, que j'utilise rien qu'à cet effet. Après utilisation, je les laisse tremper avec du liquide vaisselle et des cristaux de soude dans de l'eau très chaude toute une nuit (je ne les lave pas en machine avec le reste du linge car j'ai peur que le reste du linge sente la friture) Puis je les rince, et les étend. Et c'est tout. Alors certes, ils sentent l'huile et sont "tachés" de gras, mais ils sont propres, et prêt pour la prochaine utilisation.


  • Serviette jetable

C'est vraiment le truc très simple à mettre en place et franchement c'est bien plus esthétique et plus agréable d'avoir des serviettes en tissu, que des serviettes en papier. Que vous les utilisiez au quotidien ou quand vous avez des invités, peu importe, seul le stock sera plus ou moins conséquent, si vous décidez de bannir les serviettes jetables.

Vous pouvez avoir un code couleur pour chaque membre de votre famille, ou bien utiliser des ronds de serviettes, ou des épingles à linge avec le prénom à accrocher, pour différencier les serviettes.

Et non, la serviette en tissu n'est pas moins hygiénique . J'avais vu un reportage où des scientifiques réalisaient des tests quant à savoir s'il subsistait sur la serviette, des bactéries ou autres microbes, mais il en était rien. Bien entendu, ne gardez pas les serviettes plus d'une semaine.

Et ne focalisez pas sur les tâches qui pourrait résister au lavage, parce que forcément, il y en aura toujours. Petit conseil choisissez des serviettes imprimées ou bariolées plutôt que des unis, pour que cela se voit moins.


Vous pouvez aussi décider en ce qui concerne l'essuie tout et les serviettes jetables, de juste réduire leur utilisation. C'est à dire que vous pouvez conserver par exemple l'essuie tout pour les accidents des animaux, et les serviettes jetables pour quand vous avez des invités. Limiter leur utilisation c'est toujours mieux que rien. Comme je le dis tout le temps, on avance à petits pas selon ses capacités et ses envies !


  • Le film étirable


gif

C'est le truc que j'ai eu le plus de plaisir à bannir, parce qu'avant même de me sentir concernée par l'environnement les déchets inutiles que l'on produisait, je détestais ça ! Quand je m'en servais, je couper un morceaux de film et je bataillais avec, parce qu'il s'était recroquevillé sur lui-même, et que je n'arrivais plus à le décoller pour le mettre à plat et le placer sur mon plat. Et du coup, je devais en recouper un autre morceaux et recommencer le processus. Tu parles d'une économie ! Et surtout qu'est-ce que ça m'énervée !











Mais depuis, j'ai découvert les charlottes alimentaires ou les couvre-plats. Je m'en suis cousue tout un stock de différentes tailles. J'apprécie tellement leur utilisation au quotidien, que j'ai décidé de proposer à la vente un lot de 3 charlottes alimentaires en coton et ici .











Vous allez me dire : "et pour emballer les sandwich du pique nique ?". Et je vous répondrai, il vous suffit de les mettre dans une boite alimentaire en verre ou en plastique, c'est comme vous voulez. Oui, j'ai toujours des boites alimentaires en plastique car pour certaines utilisations c'est plus pratique, car plus léger que le verre, et moins fragile. (Par contre, je ne chauffe jamais de nourriture dans un tup en plastique.)

Ou bien, c'est ce que je fais la plupart du temps, j'emballe le sandwich dans une serviette en tissu (ça fait tout en un : on mange son sandwich et on s'essuie avec la serviette), et je mets les sandwich de toute la famille dans un sachet en tissu comme ce sac à pain.


  • Le papier aluminium

L'aluminium est dangereux pour la santé, mais malheureusement il y en a un peu partout (dans l'eau du robinet, dans des aliments, dans les vaccins, dans les produits cosmétiques...) donc, autant éviter d'en utiliser quand il est possible de le remplacer. Voici cet article qui parle de la dangerosité de l'aluminium et comment l'éviter.

Il est possible de trouver des alternatives au papier d'aluminium, comme d'utiliser des boites alimentaires en verre pour conserver sa nourriture au frigo, couvrir ses plats avec des charlottes alimentaires comme j'en parlais ci dessus.

Pour les papillotes, il est possible d'échanger le papier aluminium avec du papier sulfurisé, non traité et non blanchi c'est mieux (on en trouve en magasin bio).

Et pour amener un plat chez des amis, rien de mieux que le fameux sac à tarte. C'est ultra pratique, il suffit de mettre son plat dedans, même encore un peu chaud, on ne risque pas de bruler, et on le transporte aisément d'un point A à un point B, tout en le protégeant (rien ne vous empêche de poser en plus une serviette de table ou un torchon dessus, si vous préférez).

Et il vous suffit de le glisser en machine pour le laver.





De manière générale, essayer d'éviter l'aluminium autant que possible, en évitant les conserves en boite (privilégiez celle avec le bocal en verre) et les boissons en cannette, trouver un déodorant sans sel d'aluminium (attention la pierre d'alun en contient)...


Passer au lavable, c'est la garantie de ne plus, ou moins, faire de déchets inutiles et polluants (qui, pour la plupart sont nocifs pour la santé), ne plus avoir à ce soucier d'acheter toutes ces articles, la simplicité à utiliser et à entretenir. Et aussi, de réaliser des économies. Pour certains produit, tel que l'essuie tout lavable, cela ne vous coutera rien si vous recyclez votre vieux linge de maison, et les autres seront vite rentabilisés.


Pour l'entretien de votre linge, je vous renvoie à mon article de blog : 6 produits indispensables pour entretenir son linge naturellement

Vous trouverez des idées pour se faire un stock de chiffons en recyclant, avec ce post : Recycler et offrir une deuxième vie à ses vieux draps et torchons.


Et vous, c'est quoi le ou les geste(s) que vous faites pour diminuer vos déchets dans votre cuisine ?


N'hésitez pas à partager vos expérience en mettant en commentaire, parce que ma façon de faire n'est pas universelle, et que je trouve ça chouette qu'on puisse discuter de nos astuces ensemble.


#unmondedefils #créatricecouturezérodéchet #blog #réduireslesdéchetsencuisine #stoplejetable #articleszérodéchet #articlesréutilisables #protégeonslaplanète

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout